on continue

Après LES Élections Départementales

Canton de la Haute-Vallée de l’Aude.

 

REMERCIEMENTS.

Nous remercions les amis qui nous ont apporté leur soutien.

Avec 12,29% tout seuls, nous n’avons pas à rougir.

Si l’on compare avec les élections précédentes, le PC, EELV et nouvelle donne, devenus les vassaux du PS, ne représentent plus que 5% à eux 3 et tout cela pour quelques places au sein du conseil départemental.

Ces petits partis se diluent lentement dans l’écologie compatible avec l’économie capitaliste prête à verdir tous les pollueurs de la planète.

Donc rien ne changera. L’écologie sera bafouée, les grands projets inutiles continueront de voir le jour et Macron peut se frotter les mains pour l’année prochaine. Il ne s’y est pas trompé quand il a formé son gouvernement avec des élites du PS, des Républicains et d’EELV.

Delga soutenait déjà un de ses candidats à Rodez, Bové soutenait Delga… La boucle est bouclée.

Comme aux États Unis il n’y a plus qu’un grand parti de « droite » divisé en 2 et encore une petite « gauche » essayant de résister vaille que vaille.

Pour les régionales, la « Gauche » ne fait que 5%. Tout cela est bien triste.

BPPJ.

ENSEMBLE! coude à coude /pour les élections départementales de juin 2021 pour le canton de la Haute-Vallée de l'Aude

Notre équipe se présentait pour défendre une véritable écologie sociale que nous sommes seuls à porter sur le territoire depuis des années.

Nous nous engagions  pour un mandat unique nous permettant d’être 100% disponibles et 100% actifs.

Nous sommes soutenus par ENSEMBLE! et la FRANCE INSOUMISE.

Logo La France Insoumise

Nadine L’HÉNORET.

Candidate.

Engagée politiquement dans le mouvement ENSEMBLE! pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire.

Nadine L'Hénoret

Militante associative, Présidente de l’association AIRE (Aide à l’Initiative dans le Respect de l’Environnement) créée il y a 20 ans.

Membre du conseil d’administration de PARCHEMIN depuis 18 ans.

Membre active du Collectif Citoyen de la Haute Vallée de l’Aude, du Collectif Ordures ménagères, du Collectif Gestion Publique de l’Eau depuis 15 ans.

Syndicaliste paysanne, faucheuse d’OGM dans les champs et comparante volontaire requérante devant les tribunaux.

L’association AIRE, qui est à l’origine de la manifestation Chemin des Artistes, a toujours été sur les terrains de l’information, des débats et des luttes environnementales et sociétales (jusqu’à se pourvoir en justice!) pour sensibiliser et préserver les citoyens du territoire :

  • en s’opposant à la marchandisation de l’eau pour privilégier la gestion publique (exemple Alet les Bains)
  • en considérant un autre traitement des déchets (fermeture de décharges et d’incinérateur),
  • en soutenant la mise en place de cantines bios, de circuits courts alimentaires,
  • en promouvant un tourisme écologique et social qui s’affranchit des grands projets inutiles et coûteux comme la Zone de loisirs du Saint Bertrand,
  • en empêchant l’implantation de projets éoliens et photovoltaïques industriels et capitalistes, en participant au développement d’actions culturelles, solidaires et émancipatrices.

« Depuis 2001, je me suis présentée aux élections communales (Quillan), aux élections cantonales (Couiza), aux élections départementales et aussi régionales avec des scores de plus en plus probants et encourageants.

Bruno PRADÈS.

Candidat.

Poète-jardinier. Vit la simplicité volontaire depuis 45 ans dans la Haute Vallée de l’Aude comme maraîcher – horticulteur.

Bruno Pradès

Faucheur de maïs OGM et co-requérant au tribunal.

A participé à la fermeture de l’incinérateur de Laval-Quillan, hors normes et extrêmement polluant, ainsi qu’à l’abandon de la construction d’un nouveau site au niveau départemental.

A contribué grandement à la renonciation des projets d’implantation d’éoliennes industrielles sur les hauteurs de Quillan et de Saint Ferriol, entre autres.

A fait annuler les 2 délibérations de la communauté de communes Pyrénées Audoises qui instauraient une redevance injuste pour les ordures ménagères, obligeant ainsi cette dernière à réviser ses calculs.

Rédacteur du «Grumeau Alternatif» (1991-2012), «contributions pour une planète conviviale», journal trimestriel.

A soutenu activement la candidature de l’union alternative « A Gauche Toute » aux élections cantonales et départementales de Couiza et de Quillan en 2008, 2011, 2015, aux régionales de 2010 et aux municipales de Quillan en 2008 et 2014.

« Voilà que nos idées de l’époque sont exposées aujourd’hui comme étant nécessaires à une amélioration de la situation catastrophique de l’environnement, mais sans pour autant que nos élus au pouvoir les mettent véritablement en œuvre. L’idéologie dominante place la technologie comme solution aux maux créés par cette même technologie ! Produire et consommer toujours plus, on n’en sortira jamais ainsi, avec cet asservissement au «progrès». Le bradage des biens publics continue, la pauvreté augmente, la liberté recule… Il faut choisir entre capitalisme et civilisation : le capitalisme ne guérira pas la misère du monde car il s’en nourrit. On ne peut laisser ces situations là évoluer ainsi ».

C’est avec vous que nous élaborerons les priorités des actions à mener sur notre territoire.

Francine NEGRE.

Candidate remplaçante.

Ancienne élue de Saint Martin Lys, 7 ans en tant que  conseillère municipale, puis 12  ans comme Maire du village.

Francine nègre

Membre de l’Association AIRE depuis sa création, membre du CA.

Membre active du collectif citoyens de la HVA.

Candidate remplaçante en 2015 aux élections départementales.

Ce qui me tient à cœur :

Le respect de la démocratie, les citoyens doivent se réapproprier le pouvoir pour enfin être décisionnaire dans les actions à mener.

Un meilleur cadre de vie pour un bien-vivre ensemble.

La défense des services publics.

Le respect du vivant, de l’environnement et des paysages.

L’égalité d’aménagement des territoires.

Le refus de l’économie néolibérale mondiale imposée depuis tant d’année voulant créer une nouvelle espèce humaine  qui se soumet à l’autoritarisme croissant.

Prôner l’émergence d’actions alternatives nous amenant à de nouvelles solutions pour sortir de cet ancien monde qui arrive à sa fin.

DIDIER TRICOIRE.

Candidat remplaçant.

Retraité, paysan, vigneron, éleveur ovin pendant 25 ans, pratiquant la culture biologique.

Didier Tricoire

Syndiqué à la Confédération Paysanne après le MODEF.

Passionné de rugby,  20 ans pratiquant sous les couleurs du COCouiza, auréolé du titre Champion de France 3ème série en 1980.

Élu en 1989 à la mairie de Couiza, adjoint chargé des travaux.

Élu maire de Coustaussa aux dernières municipales.

Jamais encarté mais viscéralement et résolument tourné vers une gauche humaniste.

Je tiens à préciser que ma participation à ces élections départementales est strictement personnelle et n’implique d’aucune façon l’engagement de la commune.

Soutenus par ENSEMBLE et LFI dont je suis proche, nous porterons haut les couleurs d’un véritable changement.

J’ai toute confiance dans notre équipe dont l’abnégation est la marque et son implication dans tous les combats humanistes et écologiques n’a d’égale que son courage et sa détermination.

Ont anam ba sabem pas, mai si cambiam pas i anam !!! (Où va-t-on, on ne sait pas mais si on ne change pas on y va!!!)

Si vous ne pouvez vous déplacer lors des jour du vote, pensez à la procuration.